Quelques photos de la splendide salle Wagram

Un peu d'histoire

La Salle Wagram est une salle de spectacle parisienne. Située entre l'avenue de Wagram et la rue de Montenotte, dans le 17e arrondissement, à quelques mètres de l'Arc de triomphe de l'Étoile, elle est sans doute le plus ancien lieu de fêtes à Paris. Elle est le dernier vestige architectural des salles de bal qui représentaient, depuis le Directoire et sous la Restauration, l'un des hauts lieux de la « Vie Parisienne ».
La Salle Wagram est l'ultime gardienne de la mémoire du temps des grands bals de l'époque Napoléon III. Sa légende débute après la défaite de Waterloo et l'exil de Napoléon sur l'île de Sainte-Hélène en 1815, année de l'ouverture du Bal Dourlans par Jean-Antoine Dourlans, simple cocher. A l'époque, le quartier est situé en dehors de Paris, entre la barrière de l'Etoile et la barrière du Roule. Comme dans le quartier de Bercy, les guinguettes échappent aux taxes sur le vin.
Après l’explosion accidentelle du Théâtre de l'Empire le 17 février 2005, la reconstruction fait disparaître la façade et l’accès à la salle Wagram restaurée s’effectue dorénavant à ciel ouvert, par un escalier monumental digne d’un festival de cinéma. Un autre escalier, plus discret, distribue la salle Montenotte située au niveau inférieur.
De nos jour, la Salle Wagram accueille des évènements prestigieux et de grande envergure (réceptions, congrès, séminaires). Jusqu'à 1 300 personnes en cocktail, 800 en format conférence ou dîner assis pour une hauteur sous plafond de 12m. La Salle Montenotte offre par ailleurs 600 m² d’espace modulable venant en complément de la Salle Wagram. Classée monument Historique, la Salle Wagram, entièrement rénovée, a conservé ses décors d’antan tout en intégrant les équipements techniques de dernière génération.